Dans l'intimité des mots

L'introspection en douceur

Je vous accompagne dans une exploration sereine de votre monde émotionnel.

Recevez votre guide d'introspection gratuit

L’intimité est ma zone de confort, la sensibilité est ma zone d’excellence.

J’écris pour mettre en lumière ce qui est dans l’ombre. J’aime mettre des mots sur l’indicible. Écrire sur ce que l’on ne raconte pas. Écouter ce qui a du mal à être dit. Offrir un autre contenu au même contenant, pour proposer une autre vision des choses.

C’est dans l’intimité des mots que j’ouvre une porte sur le cœur. 

Emmanuelle

(Hypersensible, introvertie, et passionnée par la force de la vulnérabilité humaine)

Sortir de la solitude émotionnelle et introspective

Lorsqu’émerge en nous cette sensation que notre vie n’est plus à notre taille, que nous nous y sentons à l’étroit, presque étouffés par une certitude profonde que nous refusons d’admettre, nous nous retrouvons souvent face à une vaste solitude.

Si nous manquons de confiance en nous, il est difficile de sentir que, quoi qu’il arrive, nous sommes la base solide dont nous avons besoin. Nous nous sentons abandonnés par nous-même. Il n’y a personne à l’intérieur pour nous indiquer le chemin, pour nous rassurer, pour nous expliquer ce que nous sommes en train de vivre.

Et quand les proches ne font pas office de soutien, la difficulté est encore plus grande. Eux qui, forts de leurs discours éloquents sur l’importance du travail, de la stabilité, de la reconnaissance sociale, et qui, ancrés dans leur avis irréfutable sur ce que l’on mérite ou sur nos capacités, viennent briser le moindre embryon de courage que nous pourrions avoir.

Notre base personnelle est trop fragile, et le mur de leurs certitudes trop puissant. Cela nous maintient dans cette position inconfortable qu’est une vie qui ne nous convient plus. Nous n’avons rien sur quoi nous appuyer pour prendre la décision de changer de vie et pour partir à la quête de qui l’on est.

Il y a forcément une part de solitude à accepter pour traverser cette phase.
Mais trop de solitude peut vraiment être douloureux à porter. Trop de solitude peut nous empêcher de choisir le changement. L’humain n’est pas fait pour être complètement seul.

La violence de la solitude que peuvent vivre les personnes en quête de « mieux » me révolte vraiment fort. Et c’est pour ça que j’ai choisi d’incarner la solution.

Vous n’êtes pas seul et au moins quelqu’un croit fermement en vous : moi.

Développement personnel apprendre à se connaître

Les articles de blog récents

La bibliothérapie comme outil d’introspection

La bibliothérapie comme outil d’introspection

A la découverte de la bibliothérapie Un live en compagnie de Pauline Meissel pour découvrir et déstigmatiser l'écriture et la lecture comme outils d'introspection. Qu'est-ce que la bibliothérapie ?...

La solitude d’un changement de vie

La solitude d’un changement de vie

Lorsqu'émerge en nous cette sensation que notre vie n'est plus à notre taille, lorsque nous nous y sentons à l'étroit, presque étouffés par une certitude profonde qu'on refuse de s'admettre, on se...

Trouver sa mission de vie

Trouver sa mission de vie

J'ai aimé un rouge-gorge. Il me dévisageait, ses petites pattes solidement plantées sur une branche d'arbre. Un Dieu moqueur brillait dans ses yeux, semblant me dire : « Pourquoi cherches-tu à faire...