Récit – Mon plus gros défi physique, le GR20

« Jusqu’à l’avant-veille de mon départ, j’envisageais ce trip avec plaisir et insouciance. Je ne pensais pas à l’effort physique, je pensais seulement à ma joie de retrouver les paysages corses.

Ce n’est que 2 jours avant le départ que je me suis rendue compte dans quoi je m’apprêtais à me lancer : la grande randonnée réputée la plus difficile de France.

Le martellement des propos inquiets et désapprobateurs de mes proches, ma tentative ratée de faire un sac léger, ma prise de conscience que ça allait seulement être ma 5ème vraie randonnée, et ma 1ere grande randonnée… autant de choses qui m’ont mise dans un état proche de la panique à l’approche du départ.

Mais loin de me donner envie de renoncer, cette peur m’a poussée à aller de l’avant. Mon truc, c’est de me pousser à faire ce que je me sens incapable de faire. Cette peur, c’était la preuve que je m’apprêtais à franchir une nouvelle barrière mentale, et rien que pour ça, il fallait que j’aille jusqu’au bout. »