Sélectionner une page

Mon principe fondateur est la fluidité.

La fluidité, c’est faire circuler naturellement un courant entre deux points différents.

Il faut donc dans un premier temps voir, sentir, et comprendre clairement la différence entre les deux points.
Puis trouver un chemin naturel entre les deux.

Parfois c’est facile, le chemin de circulation est évident.
Parfois, et c’est là que c’est le plus enrichissant pour moi, c’est tout sauf évident.

Mettre de la fluidité me demande un gros exercice de réflexion, de remise en question, de changement de définitions.
Ça frotte, ça pique, ça bloque.

Mais le moment où je trouve le chemin de fluidité entre deux points qui n’ont, à priori, rien à voir ensemble, est le meilleurs sentiment que je puisse éprouver dans ma vie d’humaine.
C’est la douceur qui revient, c’est l’amour qui re-circule.

La recherche de fluidité est omniprésente dans ma vie :
– Dans mes relations : comprendre qui est l’autre, et m’y relier pour que « le courant passe ».
– Dans la danse de couple : me connecter à l’autre, pour que les informations circulent entre les corps.
– Dans les idées : comprendre les points de vues différents, pour connecter mon monde à celui de l’autre, même -et surtout- s’ils n’ont rien à voir entre eux.
– Avec moi-même : apprendre à voir et à concilier toutes les parts de moi, aussi diverses et différentes soient-elles.

La fluidité, c’est l’art de la connexion.
Avec soi.
Avec les autres.
Avec son environnement.