C’est ok si je ne sais pas *encore* agir autrement.
Je me souviens, lors d’une rupture amoureuse, j’ai en toute conscience SENTI l’envie d’envoyer des sms hargneux se pointer.
Je savais très bien que ce n’était qu’une réaction de mon égo, que c’était un comportement non seulement bas mais aussi complètement inutile.
Dans un monde idéal, j’aurais sû gérer mon égo et mes émotions avec beaucoup plus de maturité.
Mais là tout de suite, à ce stade de mon évolution… je ne savais pas faire autrement.
Les deux seules cartes que j’avais en mains étaient soit de refouler mes émotions, comme trop souvent, soit de les laisser s’exprimer, même de manière très maladroite.
Je me suis donc, en toute connaissance de cause, autorisée à envoyer ces sms.
Parce que ce comportement, même très loin d’être parfait, était le mieux que je pouvais faire.
Je ne me suis pas complu dans cette situation, me vautrant sans complexe dans cette maladresse que j’aurai justifié par un « je ne sais pas faire autrement ».
Non, je me suis simplement accordée 5 minutes, je me suis félicitée d’avoir eu conscience de ce comportement qui était jusqu’à aujourd’hui complètement inconscient et automatique, et je me suis promis d’essayer de faire mieux et différemment la prochaine fois.
Certaines choses prennent du temps à maturer.
Certains comportements demandent beaucoup d’expressions imparfaites pour s’améliorer petit à petit.
Souvent nous avons besoin d’observer longtemps un comportement instinctif avant de savoir comment gérer la situation avec plus de conscience et de maturité.
Avoir CONSCIENCE de ses comportements automatiques est déjà une très belle avancée.
C’est ok si pour le moment, malgré cette conscience, on ne sait pas encore agir autrement.
A quel comportement automatique as-tu envie d’accorder ta patience et ta bienveillance ?

Accompagnements individuels – Une bulle d’intimité

Te reconnecter à ton identité profonde et déterminer avec plus de sérénité quelle direction donner à ta vie.
Remettre de l’harmonie dans ta vie et de la fluidité dans tes idées.